Bienvenue sur cet arbre généalogique. Vous y trouverez 31,177 individus et 13,631 familles pour un total de 4,384 noms de famille.

Cette généalogie concerne aujourd'hui plus de 1000 familles liées à Frolois (54)  (+ de 3200 individus) ainsi que des familles des communes voisines : Méréville, Pulligny, Pierreville, Xeuilley, Flavigny, etc. 

8,887 médias (photos, actes, documents, etc...) illustrent différents évènements parmis les 58,269 présents.

Une "deuxième partie" concerne les noblesses française et européenne dont fait partie Anne Marie Joseph de LORRAINE-HARCOURT, qui prit le titre de "Prince de Guise" en 1718, après avoir obtenu du Duc Léopold l'érection de ses terres en Comté, et l'appellation de Guise-sur-Moselle : Le Marquis de Bissy, qui avait succédé à tous les biens du Marquis DE HARAUCOURT son oncle, lui vendis la Seigneurie d'Acraignes, le 22 septembre 1716.

Le Duc de Lorraine Stanislas, par lettres-patentes du 20 mars 1757, éteignit le nom de Guise et érigea cette seigneurie en Marquisat ayant prévôté bailliagère, sous le nom de Frolois, en faveur de Charles-Louis, comte de Ludres.

 Filiation du Prince de GUISE.

→ Maison de HARAUCOURT, dont le Marquis de Bissy a été l'héritier.

 Eréction de Frolois en Marquisat, en faveur du Comte de Ludres.

Les individus contemporains ainsi que les médias récents sont masqués mais ils sont accessibles par la création d'un compte utilisateur

Vous pouvez demander la rectification ou la suppression de toute mention vous concernant

Si vous avez des suggestions ou des corrections à m'apporter, je suis à votre écoute. Au delà d'un point de vue généalogique, ce site à pour but d'honorer la mémoire des gens disparus

Si vous avez apprécié la présentation des sujets sur ce site, ou y avez trouvé de précieuses informations, souhaitez-vous me soutenir dans ce travail ?

    

"Il y a quelque chose de plus fort que la mort. C'est la présence des absents dans la mémoire des vivants."

Jean d'Ormesson

News
Henri Gustave Claudel
Tuesday, April 20, 2021 11:13 AM

« Les Claudel » ; Origine historique de notre famille, 

Rédigée à l’intention de mes enfants, d’après les récits de mes parents et mes propres souvenirs.

Par Henri Claudel (Henri Gustave CLAUDEL 1857-1942)

Drame à Frolois
Monday, April 5, 2021 10:03 AM

L’EST REPUBLICAIN, Samedi 9 Janvier 1909

Dans un accès de jalousie, un mari étrangle sa femme ...

La Fête des Eaux de Méréville - Frolois
Sunday, April 4, 2021 1:00 PM

Mémoires de la Société d'archéologie Lorraine - 1866

FROLOIS (originairement Acraígnes). Moyen âge. Il est parlé de Frolois, sous le nom d`Acraígnes, dès le Xe siècle (D. T.). Église paroissiale Saint-Martin, du style ogival tertiaire ; plan rectangulaire ; abside pentagonale ; nef à trois travées et deux collatéraux très-étroits (G. de B.) ; voûtes sur liernes et tiercerons; dans la première travée du collatéral gauche, près du chœur, on remarque, à l’intersection des arcs, quatre écussons chargés des insignes de corporations; à l`intérieur de la nef, dans le mur latéral de la première travée et à droite de la porte, on remarque, près de la voûte, deux petites consoles qui ressemblent la celles d`un moucharaby ; mais l’existence de ce moyen de défense s'expliquerait difficilement en cet endroit. Pierres tombales nombreuses, dont la plus ancienne est celle d'un curé du lieu, offrant le millésime 1324. Près de la porte, on trouve un bénitier en fonte de fer, ayant la forme d`une cloche renversée avec trois petits pieds, et sur le côté, deux anneaux. En avant du portail, un porche du style ogival tertiaire ; à coté du portail, deux épitaphes avec encadrement ornementé ; l'une, avec inscription gothique effacée en partie, et l'autre, plus moderne, portant la date 1628 ; tour à fenêtres ogives géminées (G. de B.). Sur le chemin de Pierreville, à 200 mètres du village de Frolois, un monument du moyen âge, d'environ deux mètres de hauteur, appelé le Bon-Dieu-de-Pitié, représentant le Sauveur assis, les mains liées, le front ceint de la couronne d`épines : ce monument se compose d'un socle portant la statue, et, en avant, d`une table en forme d'autel.

Ep. moderne. Ruines d`un ancien château qui s'élevait à l’occident du village, près de la ferme qui en dépendait ; on n'y remarque plus guère que les fossés et quelques vestiges des constructions ; ce château, qui existait déjà au XVIe siècle, époque à laquelle on l`appelle maison forte, fut reconstruit et embelli, au commencement du XVIIIe siècle, par Anne-Marie-Joseph de Lorraine-Harcourt , prince de Guise, en faveur duquel la terre et la ville d`Acraignes furent érigées en comté, en 1718, sous le nom de Guise. Il y avait alors halles, auditoire pour la justice, prison, carcan et signe patibulaire (G.). Enfin, ce comté iut érigé en marquisat par Stanislas, en 1757, sous le nom de Frolois, avec prévôté bailliagère et seigneuriale, en laveur de Charles-Louis comte de Ludre et d`Affrique (S.). Il y avait, en outre, dans cette localité, dès le XVIe siècle, les seigneuries de Bassompierre, de Boulach et de Passagard, et, au XVIIIe siècle, deux maisons fiefs et franches, portant le nom de châteaux, dont il reste encore quelques débris (C.). On remarque, dans cette localité, un certain nombre de constructions qui remontent au XVIe siècle et au XVIIe. Près de la fontaine la Valaille, cimetière des pestiférés : on y voyait autrefois une croix.


 

Les personnages célèbres présents dans cet arbre

 XVIIe

XVIIIe

XVIII-XIXe

XIXe

XIXe-XXe

Raymond PoincaréRaymond Poincaré

XXe

XXe-XXIe


 

Top 25 surnames
LHUILLIER (173), FRANÇOIS (192), FERRY (193), BARBIER (194), BERBAIN (200), ABRAHAM (209), HUSSON (214), PEIGNIER (215), VERMANDÉ (217), TROTOT (224), REMY, de REMY (229), AUBRY (236), BOULANGÉ (BOULANGER) (242), GRAND'EURY (242), MARCHAND (249), PERRIN (260), MANGIN (262), MARCHAL (280), ROYER (307), HENRY (315), FLORENTIN (318), HARAUCOURT, de HARAUCOURT (332), CLAUDEL (349), EUSTACHE (451), BAGARD (495)
Who is online
1 anonymous signed-in user

Les maires de Frolois

Ancien régime

Thomas HASSAIRE (1678) ; Jean VOIRAND (1681-1687) ; Joseph MATHIEU (1700) ; Claude  HASSAIRE (1707) ; Sébastien  MAITRE D'HOTEL (1708) ; Jacques GARAUDEL (1709) ; Didier BREQUIN ; Jean ULRY (1713) ; Nicolas THOMAS (1715) ; Jean Fournier (1716) ; Nicolas JOLAIN (1734) ; Nicolas HUMBERT (1757) ; Jean Baptiste QUERQUELIN (1759)  ; Jean Baptiste EUSTACHE (1765-1772) ; Jean François MAIGRAT (1772) ; Marc MARCHAND (1774) ; Joseph AUBERT (1776-1786) ; J Claude MAITRE D'HOTEL (1777) ; Joseph COLLOT (1779) ; 

Après la révolution

Joseph MANGIN (1792-1796) ; Louis FELIX (1796-1826) ; Jean COCHAIN (1827-1830) ; Joseph MANGIN (1830-1831) ; Rémy François FELIX (1831-1843) ; François FORTIER (1846-1847) ; J Baptiste EUSTACHE (1847-1848) ; Charles LALLEMAND (1848-1865 puis 1867-1871) ; Jean François EUSTACHE (1865-1867) ; Victor FORTIER (1871-1881) ; Charles COLLARD (1881-1888) ; Charles EUSTACHE (1888-1898) ; Alfred BOULANGÉ (1899-1900) ; Maurice BOISELLE (1900-1902 puis 1903-1904) ; Hippolyte VINCENT (1902-1903 puis 1904-1918) ; Charles Justin LALLEMAND (1918-1919) ; Léon Victor FORTIER (1919-1924) ; Prosper BAGARD (1924-1926) ; Victor BALTHAZARD (1927-1944) ; Léon FORTIER (mai à déc 1945) ; Hubert ANTONI (1945-1947) ; Albert MULLER (1947-1959) ; Camille BOUF (1959-1961) ; Siméon ORY (1961-1965) ; Robert HAVIOTTE (1965-1983) ; Francis BOUBEL (1983-2006) ; Claude COLIN (2006-)

 

Family Tree Seeker
Given Names

Surname (required)