Léopold Ier de LORRAINE, 16791729 (aged 49 years)

06_Noblesse/01_Portraits/Léopold Ier « le Bon » de LORRAINE.jpg
Name
Léopold Ier /de LORRAINE/
Given names
Léopold Ier
Surname prefix
de
Surname
LORRAINE
Nickname
le Bon
Note: Léopold Joseph Charles Dominique Agapet Hyacinthe
Birth September 11, 1679 36 26
Godparent: Léopold Ier HABSBOURG (aged 39 years) — mother’s half-brother
Military
officier dans l'armée impériale

Note: l'empereur est son oncle maternel et son parrain.

l'empereur est son oncle maternel et son parrain. Il prend une part active au siège de Temesvár en 1694 et reçoit également un commandement dans l'armée du Rhin en 1697.

OccupationLouis Ier de LUDRES

OccupationAnthoine BAGARD

OccupationCharles François de STAINVILLE

FactAnne Marguerite de LIGNIVILLE

Death of a maternal grandmotherEléonore de NEVERS-MANTOUE
December 6, 1686 (aged 7 years)
Death of a fatherCharles Léopold Nicolas Sixte Charles V de LORRAINE
April 18, 1690 (aged 10 years)
Famine
Famine en France
from 1693 to 1694 (aged 14 years)

Note: 2 millions de morts
Death of a motherEléonore Marie Josèphe d' AUTRICHE
December 17, 1697 (aged 18 years)
MarriageElisabeth Charlotte d'ORLÉANSView this family
October 13, 1698 (aged 19 years)
Note: Voyant que la guerre s’enlisait, Louis XIV dut faire des concessions et rendre les territoires qu’il…

Voyant que la guerre s’enlisait, Louis XIV dut faire des concessions et rendre les territoires qu’il occupait - en toute illégalité - depuis plusieurs années. Il rendit donc la Lorraine et le Barrois à leur duc légitime, Léopold Ier qui, âgé de 18 ans, était né en exil et ne connaissait pas sa patrie. Cependant, se méfiant de ce neveu et filleul de l’empereur, le roi voulut se l’attacher en lui faisant épouser sa nièce.

Birth of a sonFrançois III de LORRAINE
December 8, 1708 (aged 29 years)
Birth of a daughterÉlisabeth-Thérèse de LORRAINE
October 15, 1711 (aged 32 years)
Birth of a sonCharles-Alexandre de LORRAINE
December 12, 1712 (aged 33 years)
Roi de France
Louis XV le Bien-Aimé
September 1, 1715 (aged 35 years)

OccupationCharles Joseph BAGARD
1721 (aged 41 years)
Death March 27, 1729 (aged 49 years)
Title
Duc titulaire de Lorraine et de Bar de 1690 à 1697, et duc effectif de Lorraine et de Bar de 1697 à 1729.

Note: Le traité de Ryswick, signé le 30 octobre 1697 et ratifié le 13 décembre, rend ses duchés à Léopold…

Le traité de Ryswick, signé le 30 octobre 1697 et ratifié le 13 décembre, rend ses duchés à Léopold alors que sa mère, qui avait tant lutté pour la restauration de son fils, décède.

Family with parents
father
06_Noblesse/01_Portraits/Charles V de LORRAINE.jpg
16431690
Military: Généralissime des armées impériales1663
Birth: April 3, 1643 33 30Vienne
Occupation: abbé de Gorzefrom 1648 to 1661Gorze (57)
Title: duc titulaire de Lorraine et de Bar
Death: April 18, 1690Wels
mother
06_Noblesse/01_Portraits/Eléonore Marie Josèphe d' AUTRICHE.jpg
16531697
Birth: May 21, 1653 44 22Ratisbonne
Title: Archiduchesse d'Autriche, et princesse royale de Hongrie et de Bohème
Death: December 17, 1697Vienne
Marriage Marriage1678
21 months
himself
06_Noblesse/01_Portraits/Léopold Ier « le Bon » de LORRAINE.jpg
16791729
Military: officier dans l'armée impériale
Birth: September 11, 1679 36 26Innsbruck
Title: Duc titulaire de Lorraine et de Bar de 1690 à 1697, et duc effectif de Lorraine et de Bar de 1697 à 1729.
Death: March 27, 1729Lunéville (54)
Family with Elisabeth Charlotte d'ORLÉANS
himself
06_Noblesse/01_Portraits/Léopold Ier « le Bon » de LORRAINE.jpg
16791729
Military: officier dans l'armée impériale
Birth: September 11, 1679 36 26Innsbruck
Title: Duc titulaire de Lorraine et de Bar de 1690 à 1697, et duc effectif de Lorraine et de Bar de 1697 à 1729.
Death: March 27, 1729Lunéville (54)
wife
06_Noblesse/01_Portraits/Elisabeth Charlotte d'ORLÉANS.jpg
16761744
Birth: September 13, 1676 36 24Saint-Cloud (92)
Title: Princesse d'Orléans
Death: December 23, 1744Commercy (55)
Marriage MarriageOctober 13, 1698Fontainebleau (77), Seine-et-Marne, Île-de-France, FRANCE
10 years
son
06_Noblesse/01_Portraits/François Ier de LORRAINE.jpg
17081765
Birth: December 8, 1708 29 32Nancy (54)
Title: Duc de Lorraine, de Bar sous le nom de François III
Death: August 18, 1765Innsbruck
3 years
daughter
06_Noblesse/01_Portraits/Elisabeth-Therese de Lorraine.jpg
17111741
Birth: October 15, 1711 32 35Lunéville (54)
Title: reine de Sardaigne par son mariage
Death: July 3, 1741Turin
14 months
son
06_Noblesse/01_Portraits/Charles Alexandre de Lorraine.jpg
17121780
Birth: December 12, 1712 33 36Lunéville (54)
Occupation: Gouverneur général des Pays-Bas autrichiensfrom 1741 to 1744
Title: Chevalier de l'Ordre de la Toison d'or
Death: July 4, 1780Tervuren
Military

l'empereur est son oncle maternel et son parrain. Il prend une part active au siège de Temesvár en 1694 et reçoit également un commandement dans l'armée du Rhin en 1697.

Marriage

Voyant que la guerre s’enlisait, Louis XIV dut faire des concessions et rendre les territoires qu’il occupait - en toute illégalité - depuis plusieurs années. Il rendit donc la Lorraine et le Barrois à leur duc légitime, Léopold Ier qui, âgé de 18 ans, était né en exil et ne connaissait pas sa patrie. Cependant, se méfiant de ce neveu et filleul de l’empereur, le roi voulut se l’attacher en lui faisant épouser sa nièce.

Name

Léopold Joseph Charles Dominique Agapet Hyacinthe

Title

Le traité de Ryswick, signé le 30 octobre 1697 et ratifié le 13 décembre, rend ses duchés à Léopold alors que sa mère, qui avait tant lutté pour la restauration de son fils, décède.

Léopold Ier de LORRAINE has 0 first cousins recorded

Father's family (0)

Mother's family (0)

Léopold Ier de LORRAINE, 1679–1729

LÉOPOLD, duc de Lorraine, fils du duc Charles V, né à Innsbruck en 1679, mort à Lunéville en 1729 ; un des princes les plus accomplis. Son inclination l’entraîna, autant que l’exemple de son père, aux armes, et sa première campagne fit assez voir la réputation guerrière qu’il se serait faite, s'il n’avait sacrifié ses goûts au bonheur de ses sujets (*). La religion, les lois, l’amitié, le bonheur de ses sujets, tout ce qu’il y a de plus sacré sur la terre, occupèrent tous ses instants durant un règne de 30 ans, qui succédait à 70 ans de malheurs. Aussi, de désertes qu’étaient en quelque sorte nos contrées, on vit paraître, en peu d’années, une population nombreuse (**), des bourgades florissantes, des villes décorées par la magnificence de leurs édifices, et enrichies par le rétablissement du commerce ; des chemins spacieux, qui ont servi de modèles aux routes qui furent tracées en France sous le ministère du cardinal de Fleury ; voy. Dupré. Léopold n’était pas moins admirable dans ses conseils, où il faisait présider la sagesse et l’équité la plus austère ; on l’a vu souvent assister au jugement des pauvres : le mérite seul fixait son choix dans la distribution des charges et des emplois. Sous son règne de paix et de félicité eurent lieu l'abolissement du droit d’aubaine, 1702 ; une géographie statistique du pays ; voy. Bugnon ; l’érection du palais de Nancy, de la primatiale, de St. Sébastien, de la Malgrange, des châteaux de Lunéville, d’Einville ; la construction du pont dans les fonds du bois de Haie, entre Nancy et Toul, les murailles qui entouraient la Ville-Neuve de Nancy, de belles fontaines, d 'une foule d’autres édifices publics et de maisons religieuses ; monuments irréfragables de la sage administration de ce Prince, de la paix et de l'abondance qu’il sut faire régner dans ses états.

 

(*)           « Ne vous opposez pas à mes devoirs, dit-il, étant fort jeune, dans le fort de la mêlée Temesvar, contre les Turcs, aux officiers chargés spécialement par l’empereur de veiller sur lui, ne vous opposez pas à mes devoirs, la perte de ma vie serait moins à plaindre que celle de mon honneur : mes frères ne pourraient réparer la brèche qu'une lâcheté ferait à ma réputation. » ¾ Un de ses ministres lui représentait que ses sujets le ruinaient : « Tant mieux, répondit-il, je n’en serai que plus riche, puisqu’ils sont heureux ; ... je serais indigne d’eux si je sacrifiais leur fortune à mes intérêts : si mes peuples sont pauvres, je ne serai jamais riche. Je quitterais demain ma souveraineté, si je ne pouvais faire du bien. Il est à souhaiter, a dit Voltaire, que la dernière postérité apprenne qu’un des moins grands souverains de l'Europe a été celui qui a fait le plus de bien à son peuple.

 

(**)          Elle était si diminuée qu’à la paix de Ryswick en 1697, on ne comptait dans les 31 villes et bourgs de la Lorraine et Barrois que 8419 feux. Charles IV l’avait reçu de ses prédécesseurs dans un bien autre état, puisqu’il put à sa première sortie emmener 17,000 soldats, engagés volontairement.

La couleur de la livrée des ducs de Lorraine était verte : Léopold adopta le rouge en 1719. Pour la croix de Lorraine, elle tire son origine de celle de Hongrie, qui est de gueules potencées aux extrémités. René II la porta à deux croisillons inégaux : ses successeurs l’ont toujours portées de même.

Sous le règne du duc Léopold, ou s'occupa en 1711 et pour la première fois, de rédiger la statistique de la Lorraine et du Barrois : ces duchés avaient une superficie de 1.963.578 hectares, (le département de la Meurthe est dans ce calcul pour 643.500 hectares), ils se composaient à cette époque, de 74.791 feux contribuables, ou 373.955 âmes, (la Meurthe était comprise dans ce résultat, pour 180.679). Lorsque Bugnon travaillait à sa carte, en 1696 et 1697, les lieux ci-après désignés, les principaux et plus anciens du département se composaient, savoir :

Nancy de 1.745 feux ou chefs de familles (7.580 âmes) : en 1733 cette ville avait déjà 19.645 âmes, 1820 : 29.082 âmes, 1827 : 29.122 ;

Lunéville : 225 (975 âmes), 1820 : 11.247, 1827 : 12.378;

Toul : 1.680 (7.250 âmes), 1820 : 7.537, 1827 : 7.507 ;

Pont-à-Mousson : 652 (2.830 âmes), 1820 : 7.005, 1827 : 7.039 ;

Dieuze : 250 (1.080 âmes), 1820 : 3.823, 1827 : 4.044 ;

Château-Salins : 154 (670 âmes) 1827 : 2.851, 1827 : 2.727;

St-Nicolas : 332 (1.440 âmes), 1820 : 2.856, 1827 : 2.927;

Vézelise : 134 (580 âmes), 1820 : 1.679, 1827 :  1.765 ;

Blâmont : 75 (325 âmes), 1.820 : 1897, 1827 : 2.089 ;

Badonviller : 102 (445 âmes), 1820 : 2.028, 1827 : 2.357 ;

Rosières : 271 (1.175 âmes), 1820 : 2.216, 1827 : 2.512 ;

Thiaucourt : 83 (360 âmes), 1820 : 1.244, 1827 : 1.367 ;

On voit que Toul, qui n’a pas ou peu souffert des guerres désastreuses de 1642, des milices de 1741 à 1749, a constamment conservé au même point sa population. On voit encore que Rosières et St. Nicolas étaient alors plus peuplés que Lunéville. On voit enfin, que depuis 1697 à 1827, la population du département s’est presque triplée ; en effet : en 1711 elle était de 180.679 individus ; en 1789, commencement de la révolution, (on ne connaît pas de recensement intermédiaire entre ces deux époques), de 324.812 ; en 1796 de 330.134 ; en 1800 de 338.115 ; en 1801, fin de la révolution, de 349.952 ; en 1806, (voy. Statistique de M. Marquis, an 13), de 365.810 ; en 1820 (voy. Statistique de Michel, 1822), de 380.085 ; et, en 1827 (voyez son annuaire) de 403.038.

[BIOGRAPHIE HISTORIQUE ET GÉNÉALOGIQUE DES HOMMES MARQUANTS DE L’ANCIENNE PROVINCE DE LORRAINE, 1829. P. MICHEL, Juge de paix du canton de Vézelise]